Shiatsu Equin

L'EQUILIBRE ET LE BIEN-ETRE DE VOTRE CHEVAL

 Présentation

Tout comme pour l’humain, le corps du cheval  est parcouru de méridiens qui sont comme des canaux coulant à la surface du corps. Le long de ces méridiens se trouvent les points d'acupuncture (tsubos), où l'énergie se concentre.

Basé sur les principes fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise, le Shiatsu Equin inclut la théorie de l'énergie (Ki) qui circule le long des méridiens d'acupuncture, du yin et du yang, ainsi que celle des Cinq Éléments:
- Chaque élément correspond à un organe.
- Chaque organe représente une fonction (respiration, digestion, locomotion...).

Le Shiatsu, méthode globale de traitement, est une technique constituée de pressions, de frottements et d’étirements sur les méridiens d’acupuncture et ses points principaux.
Le travail du praticien vise à rétablir l’équilibre énergétique des méridiens correspondants aux organes et aux viscères dans lesquels circule l’énergie.
En fin de séance, certains points seront « chauffés au moxa » (bâtonnet d’armoise en forme de cigare).

Par son action, le Shiatsu va permettre d’améliorer, et de préserver au mieux le potentiel physique et mental de votre cheval.
Il a une action préventive et permet de stimuler les défenses naturelles de l’organisme.

schema

Le shiatsu permet ainsi de réguler certains dysfonctionnements.

Il s’utilise aux changements de saison, en préparation avant une compétition, après une période de surmenage, de fatigue (difficultés de récupération après une compétition, une opération,  pendant la saison de monte pour les étalons… ), si le cheval est stressé, nerveux (sevrage, transport, changement d’écurie…)

Le sens du toucher est très développé chez les chevaux, et ils l’utilisent naturellement entre congénères. D’ailleurs, les hypothèses formulées sur la manière dont l’homme a découvert l’acupression trouvent certaines confirmations dans le règne animal.
Les chevaux semblent avoir une connaissance innée des méridiens et des points d’acupuncture et les sollicitent instinctivement selon le type de problèmes rencontrés. La collaboration entre l’homme et le cheval au cours d’une séance se fait donc naturellement.